Aller au contenu

Autoconsommation photovoltaïque : comment raccorder les panneaux au réseau ?

L’autoconsommation photovoltaïque, qui présente de nombreux avantages, peut être de plusieurs ordres : totale, partielle ou partielle avec revente du surplus. Selon les situations, votre schéma de raccordement photovoltaïque en autoconsommation sera différent : on vous explique tout dans l’article qui suit !

panneau solaire bifacial

Comment raccorder des panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation ?

Quel type d’autoconsommation souhaitez-vous pratiquer ?

Avant de vous lancer dans le raccordement de vos panneaux solaires photovoltaïque au réseau, il vous faut déterminer quel type d’autoconsommation vous êtes prêt à pratiquer. En effet, 3 options s’offrent à vous : 

  • l’autoconsommation totale : vos panneaux solaires produisent de l’électricité, en quantité suffisante pour répondre à l’ensemble de vos besoins énergétiques. Une fois répondu à ces derniers, il ne vous reste plus d’énergie  ;
  • l’autoconsommation partielle avec stockage : après avoir répondu aux besoins énergétiques de votre logement, le surplus d’énergie produit par vos panneaux est stocké dans une batterie de stockage domestique ou virtuelle ;
  • l’autoconsommation partielle avec revente de surplus, rendue possible grâce au système d’EDF OA : au lieu de stocker votre surplus d’énergie, vous le vendez, et amortissez ainsi plus rapidement votre investissement de départ.

Peut-on mettre fin à un contrat EDF OA avant son terme ?

Si vous souhaitez mettre fin à un contrat EDF OA avant son échéance de 20 ans, vous devrez soumettre une demande de résiliation par le biais d'une lettre recommandée avec accusé de réception à l'agence OA concernée.

Cependant, il est important de noter que toute résiliation anticipée peut entraîner des frais d'indemnisation.

Raccorder ses panneaux solaires photovoltaïques au réseau

Ces différents types d’autoconsommation vont influencer la manière dont vous pourrez raccorder vos panneaux solaires au réseau. Ainsi, si vous choisissez de pratiquer l’autoconsommation totale ou l’autoconsommation partielle sans revente de surplus, alors vous n’aurez pas besoin d’être raccordé au réseau. Le schéma de raccordement photovoltaïque en autoconsommation est alors différent. Vous êtes en effet totalement indépendant du réseau ! Dans ce cas, privilégiez avant tout le kit solaire, que vous pourrez installer vous-même, ou grâce à l’aide d’un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).


Si, au contraire, vous souhaitez revendre le surplus d’énergie non consommé par votre habitation, vous devrez obligatoirement être raccordé au réseau. Vous devez alors faire appel à Enedis, le gestionnaire national du réseau de distribution de l’électricité. Toute demande de raccordement est à effectuer sur sa plateforme en ligne, où vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires pour vos démarches.

Raccorder un panneau solaire “plug and play”

Si vous ne souhaitez pas pratiquer l’autoconsommation solaire avec revente du surplus, vous pouvez opter pour un panneau solaire à brancher, également dénommé kit solaire plug and play : facilement installable sur un balcon, il vous suffit ensuite de le brancher à une prise. Cette option est plus abordable, mais vous limite dans la production d’électricité solaire.

Pourquoi pratiquer l’autoconsommation solaire ?

Réduire sa facture énergétique

L’autoconsommation vous permet avant tout d’avoir une maison autonome. En effet, en produisant et en consommant votre propre électricité, vous vous assurez de devenir plus indépendant du marché de l’énergie, et ainsi de réduire vos dépenses énergétiques de près de 60 %. Ce qui peut s’avérer une solution idéale pour les logements en site isolé.

Consommer une énergie renouvelable

L’autoconsommation, et à plus grande échelle vos panneaux solaires, vous permettent également de consommer une énergie renouvelable. Produire son électricité à l’aide de panneaux solaires photovoltaïques vous permettra ainsi de réduire l’empreinte carbone de votre logement, tout en le valorisant sur le marché de l’immobilier, grâce à un meilleur DPE.

Quels inconvénients ?

L’autoconsommation présente cependant quelques inconvénients : les panneaux solaires ne sont en effet pas toujours rentables, et ne vous permettent pas dans toutes les situations de répondre à l’ensemble de vos besoins énergétiques. Ainsi, pour répondre à vos besoins en chauffage, il vous faudra associer panneaux solaires et pompe à chaleur, ce qui représente un coût de départ bien plus conséquent.

Comment installer des panneaux photovoltaïques ?

Votre projet est-il rentable ?

Vous l’aurez compris, investir dans une installation de panneaux solaires photovoltaïques représente un investissement de départ important : c’est pourquoi il est primordial de vous assurer de la rentabilité de votre projet avant de vous y lancer. Pour estimer le rendement de vos panneaux photovoltaïques, plusieurs critères sont à prendre en considération :

  • l’orientation de vos panneaux solaires, de préférence vers le sud ;
  • l’inclinaison de vos panneaux solaires (30°) ;
  • le taux d’ensoleillement de votre région ;
  • les zones d'ombre sur votre toiture ;
  • votre consommation habituelle.


Un panneau solaire rentable est un panneau qui vous permet de répondre à vos besoins énergétiques du quotidien sur une majeure partie de l’année, et dont l'investissement est amorti en environ 8 à 12 ans.


Étudier ces informations vous permettra de déterminer le nombre de capteurs photovoltaïques nécessaires à votre habitation, leur puissance et le budget à prévoir – il est généralement compris entre 8 000 et 15 000 euros.

À qui faire appel ?

Pour la pose de vos panneaux solaires, il est important de faire appel à un artisan certifié RGE, au meilleur rapport qualité/prix. Pour cela, prenez le temps de comparer plusieurs devis, et demandez conseil autour de vous, pour choisir en tout état de cause, sans mauvaise surprise.

Quel financement pour des panneaux solaires photovoltaïques ?

Le panneau solaire étant un réel atout pour la transition énergétique des ménages, les pouvoirs publics ont mis en place de nombreuses aides financières, cumulables et soumises à des critères d’éligibilité. Vous devrez ainsi faire appel à un artisan certifié RGE pour poser vos panneaux.

Vous pourrez ainsi bénéficier de : 


N’hésitez pas, qui plus est, à vous tourner vers votre collectivité, qui peut avoir mis en place des aides locales, mais tout aussi intéressantes !

FAQ : Vos questions sur le schéma de raccordement photovoltaïque autoconsommation

Quel est le schéma de raccordement photovoltaïque autoconsommation le plus efficace ?

Il n’existe pas de schéma de raccordement photovoltaïque autoconsommation plus efficace qu’un autre. En effet, tout dépend du type d’autoconsommation que vous souhaitez pratiquer : partielle, avec revente du surplus ou autoconsommation totale (sans revente). Seule l’autoconsommation avec revente du surplus nécessite d’être raccordée au réseau de distribution.

Pourquoi opter pour le schéma de raccordement photovoltaïque autoconsommation ?

Un schéma de raccordement photovoltaïque autoconsommation présente de nombreux avantages. Il vous permettra avant tout de réaliser d’importantes économies d’énergie, malgré un investissement de départ important. De plus, en consommant une énergie renouvelable, vous vous assurez de réduire votre empreinte carbone et de valoriser votre logement sur le marché de l’immobilier.

Claire Dubas

Claire Dubas

Claire a intégré l'équipe de panneausolaire.com en 2023. Sensible aux enjeux environnementaux, elle s'investit pour vous accompagner dans votre transition énergétique et écologique. Claire est une experte en énergies renouvelables, notamment en ce qui concerne l'énergie solaire et les panneaux solaires.

Mis à jour le 15/05/2024