RT 2020 et panneaux solaires quels changements ?

44%. C’est la part du secteur du bâtiment dans la consommation énergétique en France. Cela représente 25 % de nos émissions de gaz à effet de serre (123 millions de tonnes de CO2). Face à ce constat alarmant, il est impératif d’agir. À l’heure de la transition écologique, le gouvernement a donc pris des mesures pour rentrer dans ses objectifs de réduction de dépenses énergétiques. Il a ainsi mis à jour les contraintes relatives aux constructions neuves pour tout ce qui concerne l’énergie. La RT 2020, ou réglementation thermique 2020, est la norme qui encadre la construction de bâtiments neufs. Elle dicte les règles à respecter en matière de consommation énergétique maximale. Allier confort thermique et réduction des émissions de CO2, tel est l’objectif de la RT 2020.

Jusqu’à la fin de l’année 2020, c’était toujours la RT2012 qui prévalait, cependant, depuis le début de l’année 2021, les constructeurs doivent s’adapter aux exigences de la RT2020. En quoi consiste exactement cette nouvelle réglementation ? Quelles différences avec l’ancienne ? Quelle est la place du photovoltaïque dans tout cela ? Aujourd’hui, panneausolaire.com vous propose un article complet sur les panneaux solaires photovoltaïques et la RT2020.

Qu’est-ce que la Réglementation Thermique 2020 ?

La RT 2020 est la nouvelle norme qui doit encourager la construction de bâtiments à énergie positive. Vous n’avez jamais entendu parler de BEPOS ? C’est très simple, il s’agit de bâtiments qui produisent plus d’énergie que ce qu’ils consomment. Ces logements sont optimisés pour avoir une consommation en énergie minimale et ils sont pourvus en dispositifs de production d’énergie. La RT 2020 vise l’autosuffisance énergétique pour les particuliers. Elle voit donc se dresser des bâtiments à énergie positive (qui produisent plus que ce qu’ils ne consomment), mais également des maisons passives (qui ne dépensent que très peu d’énergie et recyclent ce qu’elles produisent).

Critères des bâtiments à énergie positive

Pour avoir la qualification de BEPOS, le logement doit répondre à certaines exigences chiffrées.

  • Il ne doit pas afficher une consommation de chauffage supérieure à 12 kWh/m2.
  • Il ne doit pas dépenser plus de 100 kWh/m2 d’énergie totale (en incluant l’eau chaude, la lumière et les utilisations d’appareils électriques)
  • Le bilan énergétique doit être positif sur les 5 utilitaires suivants : chauffage, éclairage, eau chaude, climatisation et auxiliaires.

Vous l’aurez compris, il faudra produire de l’énergie plus que vous en dépensez. Le tout, de manière renouvelable. Pour cela, il faudra avoir installé des panneaux solaires photovoltaïques.

Comment améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment ?

Pour parvenir aux objectifs fixés par la RT 2020, les constructions doivent être optimisées. La réussite repose sur plusieurs piliers :

1. Amélioration de l’isolation thermique

En employant des matériaux écologiques pour conserver la chaleur en période hivernale et la fraîcheur en été.

2. Améliorer la circulation de l’air

Au moyen d’une VMC, il est impératif de chasser l’humidité et de garantir une répartition homogène de la température.

3. Opter pour des constructions bioclimatique

En exploitant au maximum l’énergie naturelle (soleil) via une orientation au sud et en utilisant des matériaux et des procédés naturels, le bilan carbone d’une habitation se réduit considérablement.

4. Produire de l’énergie

Jusqu’à présent, la RT 2012 autorisait un plafond de dépenses énergétiques à hauteur de 50kWh/m2/an. Dorénavant, le bilan énergétique doit être nul ou positif. Il faut donc produire au moins autant d’énergie que ce que la maison nécessite pour fonctionner. La solution pour cela ? Mettre en place des panneaux solaires thermiques pour l’apport en eau chaude sanitaire et photovoltaïques pour s’alimenter en électricité.

Qui sont les bâtiments concernés par la RT 2020 ?

Cette nouvelle réglementation va s’applique à un vaste spectre de constructions neuves depuis le 1er janvier 2021 :

  • Les bâtiments publics et privés type structures d’accueil et autres
  • Les bâtiments professionnels (entreprises, industries, immeubles, bureaux, commerces…)
  • Les constructions résidentielles (immeubles HLM, logements, maisons)

Zoom sur le bâtiment BEPOS

Le bâtiment BEPOS est au centre de cette RT 2020. Pour obtenir ce label, une construction devra répondre à des critères précis :

  • Performances énergétiques exemplaires
  • Production d’énergie renouvelable
  • Disposer d’équipements performants en matière d’énergie (A+ ou A++)
  • Afficher une faible empreinte carbone (et/ou compensée grâce à la production d’énergie renouvelable)

Un projet de construction de bâtiment BEPOS se réfléchit. Conception bioclimatique, utilisation de matériaux naturels à faible impact environnemental, équipements garantissant une faible empreinte carbone… Il y a tout un travail de recherche et d’analyse à effectuer en amont. Tout cela est bien entendu à cumuler avec un comportement éco responsable de ses habitants.

Pour arriver à de telles performances et rentrer dans les critères de la RT 2020, les habitations BEPOS doivent logiquement mettre en place certains dispositifs.

Pour l’électricité, opter pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques. En ce qui concerne le chauffage, une pompe à chaleur ou un poêle à bois ou granulés est idéal. Pour l’eau chaude sanitaire, il est préconisé d’employer un système de thermodynamique ou mieux, un chauffe-eau solaire. Pour l’équilibre thermique de la maison, une bonne isolation, une VMC, du double vitrage, des volets orientables en fonction du soleil et un puits canadien. La mise en place d’un récupérateur d’eau de pluie est également un plus.

La place du photovoltaïque dans la RT 2020

L’énergie solaire, et particulièrement le photovoltaïque, ont un rôle crucial à jouer avec la mise en place de la RT 2020 et plus généralement la transition énergétique. Il n’y a en effet pas de meilleur moyen de produire de l’énergie de façon renouvelable partout en France que via l’énergie solaire.

Comme énoncé précédemment, la RT 2020 exige de compenser l’intégralité de ses dépenses énergétiques. Ainsi, sans être obligatoire, le photovoltaïque s’impose comme le moyen de produire de l’énergie renouvelable le plus efficace. De plus, la RT 2020 exige l’intégration d’au moins un mode de production d’énergie renouvelable dans chaque nouveau bâtiment.

Avec un bâtiment BEPOS, la conception de l’habitation est faite pour minimiser les besoins d’apport en énergie. Des panneaux photovoltaïques permettent de combler les besoins en électricité, mais également de revendre le surplus à EDF.

Des panneaux solaires thermiques couplés à un dispositif de chauffage au bois ou granulé par exemple, permettent de compléter votre installation et d’être totalement neutre, voire positif, en énergie. On peut donc dire que le solaire dispose d’une place de choix dans la transition écologique avec la RT 2020.

Votez pour cet article

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.