Aller au contenu

Installation d'un chauffe-eau solaire : un pas vers l'économie d'énergie et l'écologie

Vous souhaitez installer un chauffe-eau solaire chez vous ? Découvrez notre guide complet pour l’installation d’un chauffe-eau solaire. De l’évaluation de la faisabilité du projet à la mise en service en passant par l’entretien de votre chauffe-eau solaire, notre guide vous accompagne pas à pas. Profitez des avantages de l’énergie solaire tout en contribuant à la transition énergétique !

prix chauffe eau solaire cesi ssc

Les étapes d’installation d’un chauffe-eau solaire

L'installation d'un chauffe-eau solaire implique plusieurs étapes essentielles à son bon fonctionnement. Voici un aperçu des principales phases du processus :

  1. sélection de l'installateur qualifié ;
  2. étude de faisabilité ;
  3. choix du système de chauffe-eau (CESI ou SSC) ;
  4. obtention des autorisations nécessaires ;
  5. installation du chauffe-eau solaire et raccordement au chauffage central (si vous optez pour un SSC) ;
  6. mise en service et entretien du chauffe-eau solaire.

L’installation pour un CESI ou d’un SSC nécessite des compétences techniques en plomberie, chauffage et solaire, c’est pourquoi nous préconisons de confier l'installation à des experts qualifiés pour garantir la sécurité et l'efficacité de votre chauffe-eau solaire.

1/ Trouver un installateur qualifié pour l’installation d’un chauffe-eau solaire

Lorsque vous envisagez d’installer un chauffe-eau solaire pour la production de votre eau chaude sanitaire et/ou votre chauffage, il est impératif de prendre en considération certains aspects essentiels. 

Tout d'abord, il est fortement conseillé d’avoir recours à un installateur Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) qualifié, notamment détenteur de la certification Qualisol Combi pour le chauffage solaire et Qualisol CESI pour les chauffe-eaux solaires individuels. Cette démarche est essentielle pour assurer la qualité et la sécurité de l'installation.

De plus, si vous souhaitez bénéficier des aides financières gouvernementales destinées aux travaux de rénovation énergétique, d'installation d'équipements utilisant des sources d'énergie renouvelable, telles que le chauffe-eau solaire, l'intervention d'un professionnel RGE est une condition sine qua non

Le label RGE est délivré par les pouvoirs publics en collaboration avec l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Environnement (Ademe). Il atteste de l'expertise des installateurs dans le domaine de la rénovation énergétique et témoigne de leur compétence professionnelle dans la réalisation de projets de ce type.

2/ Évaluation de la faisabilité du projet solaire

Avant de commencer l'installation, un professionnel effectuera une évaluation de : 

  • votre emplacement géographique ;
  • l'exposition au soleil ;
  • vos besoins en eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • la configuration de votre maison.

L’ensemble de ces éléments est nécessaire pour déterminer la taille appropriée du chauffe-eau solaire

À l’issue de cette étude, l’installateur pourra vous présenter un projet solaire adapté à votre situation et votre budget.

3/ Choix du système de chauffe-eau solaire

Lorsque vous envisagez l'installation d'un chauffe-eau solaire, le choix du modèle de production est une étape cruciale, impliquant notamment le dimensionnement du ballon d'eau chaude en litres et la surface requise pour les panneaux solaires thermiques. Ce choix dépendra en grande partie des résultats de l'étude de faisabilité effectuée au préalable.

CESI ou SSC ?

Envisagez-vous d'installer un chauffe-eau solaire pour la production d'eau chaude ou pour chauffer à la fois votre eau et votre chauffage ?

On distingue deux types de chauffe-eau : 

  1. le chauffe-eau solaire individuel (CESI) : cette option est souvent privilégiée pour les besoins en eau chaude sanitaire d'un foyer. Le CESI consiste en un système indépendant qui utilise les capteurs solaires pour chauffer l'eau directement dans un ballon de stockage ;
  2. le système solaire combiné (SSC) : le SSC est une option plus complexe, car il intègre le chauffage de l'eau chaude sanitaire ainsi que le chauffage de l'habitation. Il peut être adapté pour des habitations possédant actuellement un chauffage centralisé ou pour un projet de construction de maison neuve. 

Le choix du modèle aura un impact sur le dimensionnement de votre ballon et de vos panneaux thermiques. 

Pour le chauffe-eau solaire individuel, le dimensionnement du ballon se fera en fonction de la consommation quotidienne d'eau chaude de votre ménage. Alors que pour le SSC, le dimensionnement du ballon et des panneaux solaires dépendra des besoins en chauffage de la maison en plus de l'eau chaude.

Choix des capteurs solaires

On distingue différentes technologies de panneaux solaires thermiques

  • capteur plan vitré ;
  • capteur plan non vitré ;
  • capteur tubulaire sous vide

Chaque type de capteur solaire présente ses propres avantages et inconvénients.

En général, le capteur plan vitré est le type de capteur solaire le plus répandu pour les chauffe-eaux solaires en raison de ses performances élevées et de son rendement qui se situe en moyenne autour des 80 %.

Sélection du réservoir d'eau

La capacité du réservoir varie en fonction de plusieurs facteurs, ainsi, le dimensionnement du ballon de stockage d'eau chaude doit tenir compte de : 

  • votre consommation quotidienne en eau chaude et/ou en chauffage ;
  • de la température de l'eau souhaitée ;
  • de l'ensoleillement.

Il est essentiel de choisir un ballon de capacité adéquate pour répondre à vos besoins en eau chaude, tout en évitant le gaspillage d'énergie.

Pour vous donner une idée, pour un CESI, un ballon de 100 litres suffit à alimenter un foyer composé de 3 à 4 personnes.

4/ Obtention des autorisations nécessaires

L'obtention des autorisations nécessaires pour l'installation d'un chauffe-eau solaire est une étape essentielle pour garantir la concrétisation de votre projet thermique. En effet, ce dernier se doit d’être conforme aux réglementations locales (Plan Local d’Urbanisme, Architectes Bâtiments de France) et aux normes en vigueur

Pour ce faire, vous devrez suivre un processus qui comprend la demande préalable de travaux (DP) auprès de la mairie de votre commune.

Cette demande est une formalité administrative obligatoire dans le cadre de la mise en place de votre chauffe-eau solaire. Elle vise à informer la mairie de votre projet thermique et à obtenir son autorisation avant de commencer les travaux. Vous devrez remplir un dossier de demande préalable de travaux, généralement fourni par la mairie, et y inclure les informations requises, telles que :

  • les plans du projet thermique ;
  • les caractéristiques de l'installation ;
  • d'autres détails pertinents.

Quels sont les délais de traitement ?

Les délais de traitement varient d'une commune à l'autre, mais la mairie devrait vous informer du temps nécessaire pour examiner votre demande. Pendant cette période, elle peut demander des informations complémentaires ou apporter des modifications au projet thermique.

Une fois que votre demande préalable de travaux est approuvée, la mairie vous délivrera l'autorisation nécessaire pour procéder à l'installation de votre chauffe-eau solaire. Veillez à conserver précieusement cette autorisation, car elle peut vous être demandée lors d'inspections futures.

5/ Installation du chauffe-eau solaire

L'étape d'installation du chauffe-eau solaire est cruciale pour garantir le bon fonctionnement de votre système. Voici comment elle se déroule en détail :

  1. installation des panneaux solaires ;
  2. installation du ballon solaire ;
  3. mise en place du circuit de fluide caloporteur.

Positionnement des capteurs solaires

Le premier aspect de l'installation consiste à décider de l'emplacement des capteurs solaires. Généralement, ces panneaux sont installés sur le toit de la maison, mais ils peuvent aussi trouver place au sol ou sur le garde-corps d’un balcon ou un mur

L'emplacement doit être soigneusement choisi pour être bien exposé au soleil, sans être ombragé. 

Afin d'optimiser le rendement de vos capteurs solaires thermiques, il est préférable de les orienter plein sud, avec une inclinaison se situant entre 30 et 45 °C. Cependant, il est important de noter que les panneaux solaires thermiques peuvent également rester efficaces avec une orientation entre l'est à l'ouest et une inclinaison variant de 30 à 60 °C.

Installation du ballon de stockage

Le ballon de stockage, également appelé réservoir, est dédié au stockage de l'eau chaude sanitaire (ECS) et est installé à l’intérieur de la maison et de manière à être facilement accessible pour la maintenance.

Idéalement, il convient de l’installer dans une pièce correctement isolée et chauffée pour éviter les déperditions de chaleur.

Le saviez-vous ?

Pour limiter les pertes de chaleur, vous devez limiter la distance entre le ballon et les panneaux thermiques. Effectivement, plus la longueur du circuit hydraulique augmente, plus les pertes de chaleur sont significatives.

Raccordement au circuit hydraulique

Pour que votre chauffe-eau solaire puisse fournir de l'eau chaude sanitaire (ECS), il doit être raccordé au circuit de plomberie de votre maison. Ce circuit inclut généralement une pompe pour faire circuler le fluide caloporteur

Le circuit hydraulique assure le transport de l'eau chauffée depuis le ballon de stockage vers les points d'utilisation, tels que les robinets et les douches.

Raccordement électrique

Si l’équipement nécessite une alimentation électrique pour le fonctionnement d’un appoint tel qu’une pompe à chaleur, un chauffe-eau solaire thermodynamique ou d'autres composants, le raccordement électrique doit être effectué de manière sécurisée.

6/ Mise en service et entretien de votre chauffe-eau solaire

Pour finir, voici la suite des étapes concernant la mise en service et l'entretien de votre chauffe-eau solaire :

Mise en service et contrôle du bon fonctionnement

Une fois que l'installation est terminée, le système thermique est mis en service pour s'assurer que tous les composants fonctionnent correctement

Des réglages finaux sont effectués par l’installateur pour optimiser les performances du chauffe-eau solaire. Cela garantit que votre système est prêt à produire de l'eau chaude sanitaire et/ou vous chauffer de manière efficace.

Maintenance régulière

Pour assurer la pérennité et le bon fonctionnement de votre chauffe-eau solaire, une maintenance régulière est essentielle. Vous pouvez réaliser vous-même cette tâche, ou faire appel à un professionnel. Il est tout de même recommandé de faire inspecter votre installation tous les 2 ans par un installateur qualifié. Cela peut inclure :

  • la vérification périodique des niveaux de fluide caloporteur pour s'assurer qu'ils sont adéquats ;
  • le nettoyage des capteurs solaires pour éliminer la saleté ou les dépôts qui pourraient réduire leur efficacité ;
  • le remplacement de composants si nécessaire. 

Cette maintenance garantit que votre système fonctionne de manière optimale tout au long de sa durée de vie, qui peut atteindre 20 à 25 ans avec un entretien approprié.

Quel est le prix d’installation d’un chauffe-eau solaire ?

Le prix d’un chauffe-eau solaire varie généralement dans une fourchette comprise entre 4 500 et 10 000 €. Cependant, il est important de noter que ces montants restent approximatifs

Par conséquent, nous vous conseillons vivement de demander au moins trois devis à différents installateurs qualifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Cela vous permettra de comparer ces devis en détail et de sélectionner l'offre qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Quelles aides financières pour l’installation d’un chauffe-eau solaire ?

En France, il existe des aides financières pour encourager l'installation de systèmes solaires thermiques. Cela peut réduire considérablement le coût initial de votre chauffe-eau solaire.

On retrouve notamment : 

  • MaPrimeRenov’ ;
  • les primes CEE ;
  • un taux de TVA réduit à 5,5 % ;
  • un Éco-prêt à taux zéro ;
  • les aides locales (régions, départements ou communes).

Bénéfices de l'installation d'un chauffe-eau solaire

L'installation d'un chauffe-eau solaire offre des avantages substantiels en termes :

  • d'économies d'énergie ;
  • d'impact environnemental ;
  • de durabilité ;
  • de valorisation de votre maison ;
  • d'indépendance énergétique

C'est une décision judicieuse pour ceux qui cherchent à réaliser des économies sur leurs factures énergétiques tout en contribuant à la protection de l'environnement.

FAQ : Vos questions sur l’installation d’un chauffe-eau solaire

Quel est le prix d’une installation d’un chauffe-eau solaire ?

Le coût d’installation d’un chauffe-eau solaire peut varier entre 4 500 € et 10 000 €

À savoir que cette fourchette est approximative et le prix d’un tel équipement varie selon de nombreux facteurs tels que la taille, le matériel, le type de pose ou encore votre situation géographique.

Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau solaire ?

La durée de vie moyenne d’un chauffe-eau solaire est d’environ 15 à 20 ans

Notez que pour maximiser la durée de vie de votre équipement, il est important de vérifier régulièrement son fonctionnement et de réaliser les entretiens nécessaires.

Quel panneau solaire alimente un ballon d’eau chaude ?

Afin de chauffer un ballon d'eau chaude à l'aide de l'énergie solaire, il est nécessaire d’utiliser un panneau solaire thermique ou hybride. Il est important de distinguer ce type de module du panneau photovoltaïque, qui génère de l'électricité à partir de l'énergie solaire.

Claire Dubas

Claire Dubas

Claire a intégré l'équipe de panneausolaire.com en 2023. Sensible aux enjeux environnementaux, elle s'investit pour vous accompagner dans votre transition énergétique et écologique. Claire est une experte en énergies renouvelables, notamment en ce qui concerne l'énergie solaire et les panneaux solaires.

Mis à jour le 15/05/2024