Vous vous intéressez à la production d’énergie verte ? Les panneaux solaires thermiques figurent parmi les énergies renouvelables sur lesquelles il est important de se tourner pour l’avenir de la planète. Fabriquer de l’énergie en utilisant les rayons du soleil est non polluant et illimité, quelle que soit votre localisation. Certaines régions sont plus ensoleillées que d’autres, mais il est tout de même possible de profiter de l’énergie solaire pour produire de la chaleur ou de l’électricité de manière renouvelable et respectueuse de l’environnement. Pour chauffer l’eau sanitaire et des radiateurs de votre maison, il n’y a pas plus adapté que les panneaux solaires. Si vous connaissez le fonctionnement des panneaux solaires thermiques, vous savez qu’il faudra tenir compte de quelques paramètres importants pour leur installation. Dans ce guide, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir à propos de ce type d’infrastructure.

Comment bien installer des panneaux solaires thermiques ?

Pour qu’ils soient efficaces et rentables, il est nécessaire que vos panneaux solaires soient installés de manière réfléchie. Certains paramètres doivent être étudiés au préalable.

Positionnement des panneaux solaires

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’en France et dans l’hémisphère Nord, c’est au Sud qu’il faut orienter les panneaux solaires pour recevoir un maximum de rayonnement. Toutes les toitures ne sont pas nécessairement adaptées à l’installation de panneaux solaires. Il se peut que le toit de votre maison n’ait pas la bonne inclinaison ou la bonne exposition.

Pour mettre en place un système de chauffe-eau solaire individuel (CESI) sur le toit de votre habitation, les capteurs solaires doivent pouvoir être inclinés à un angle de 45°. C’est l’inclinaison qui permet aux panneaux d’obtenir le rendement optimal et d’être efficace même en hiver.

Si vous souhaitez installer un système solaire combiné (SSC), c’est-à-dire que vos panneaux solaires thermiques chauffent à la fois l’eau sanitaire, mais aussi l’eau des radiateurs, il faudra que l’inclinaison soit de 60°. Ainsi, en hiver, quand le besoin en chauffage augmente, les panneaux captent un maximum du rayonnement disponible et produisent un maximum d’eau chaude.

Enfin, il conviendra de s’assurer que les panneaux ne seront pas couverts d’une zone d’ombre pendant la journée. Pour cela, veillez à ce qu’aucun obstacle ne soit entre le soleil et vos panneaux comme :

  • Des arbres
  • Un bâtiment voisin
  • Une cheminée
  • Une montagne ou une colline
  • Dimension et surface de l’installation

En France, on consomme en moyenne 50 litres d’eau chaude sanitaire par personne et par jour.

Avec un dispositif de chauffe-eau solaire individuel (CESI) il faut compter autour d’1m2 de capteur pour chauffer 50L/jour. Pour ce type d’installation, il faudra alors placer 1m2 de panneaux solaires / personne habitant le foyer pour subvenir aux besoins en eau chaude quotidiens.

Si vous souhaitez également alimenter en eau chaude vos radiateurs et que vous optez pour un SSC, il faut compter 1m2 de panneau pour chauffer une surface entre 6 et 10m2. L’isolation de la maison et la localisation (ensoleillement, températures en hiver) entraînent les variations.

Si vous êtes une famille de 4 et que vous habitez une maison de 100m2 relativement bien exposés dans une région plutôt ensoleillée aux hivers assez froids, il faudra compter au moins 15m2 de panneaux pour chauffer la maison et répondre aux besoins d’eau chaude de toute la famille.

Effectuer des calculs au préalable est indispensable avant de se lancer dans une installation. Il est très important de vérifier quelle surface de panneaux solaires sera nécessaire pour subvenir à vos besoins. Il faut également s’assurer que votre toit peut accueillir une telle superficie de panneaux avec la bonne exposition. À l’inverse, si vous surévaluez la surface des panneaux ou le volume du ballon d’eau chaude, vous prenez le risque d’une baisse de rendement et de l’apparition du phénomène de surchauffe.

Installation de panneaux solaires thermiques : les démarches administratives

Si vous faites construire un logement neuf, il est obligatoire que les panneaux solaires figurent sur le permis de construire. Dans le cadre d’un ajour à une construction existante, il faudra effectuer une demande d’autorisation d’urbanisme pour pouvoir installer les panneaux solaires sur votre toiture.

Si les panneaux ne sont pas intégrés dans la toiture, il faudra également procéder à une déclaration auprès de votre compagnie d’assurance de domicile.

Installation de panneaux solaires thermiques : combien ça coûte ?

Le prix d’une installation de panneaux solaires thermiques est variable. Il faut généralement compter autour de 4000 à 5000 € pour la mise en place d’un dispositif de chauffe-eau solaire simple. Plusieurs paramètres entrent en compte dans l’élaboration du devis :

  • L’entreprise de l’installateur de panneaux solaires
  • La surface de capteurs
  • Le volume du ballon d’eau chaude
  • Le type d’installation
  • La qualité des matériaux et le type de capteurs

Comme stipulé dans le guide, pour bénéficier des aides et financements de l’État pour l’installation de panneaux solaires, il est nécessaire de passer par les services d’une entreprise disposant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette intervention entraine une augmentation du coût de l’installation.

Prix des panneaux solaires thermiques : variable selon le type d’installation

Le prix d’une installation de panneaux solaires thermiques ne sera pas le même si vous optez pour un chauffe-eau solaire ou pour un système solaire combiné. Le type de capteurs (non vitrés, vitrés ou sous vide) entre également en compte.

À la question « combien coûte le chauffage solaire thermique ? » Les réponses sont variables selon les besoins en énergie de votre maison. Pour chauffer une maison de 100 m2 avec un système solaire combiné, il faut mettre en place autour de 15m2 de capteurs. Vous pouvez compter environ 13 000 € de matériel et 3000 € de frais d’installation. Cela représente un total d’environ 16 000 €. On peut donc estimer que le prix du chauffage avec des panneaux solaires thermique avoisine les 160 € / m2 à chauffer.

Panneaux solaires thermiques : ce qu’il faut retenir

Si vous souhaitez investir dans une installation de panneaux solaires thermiques, il faudra d’abord décider de quel système vous souhaitez mettre en place :

  1. Chauffe-eau solaire individuel
  2. Système solaire combine
  3. Chauffage solaire pour piscine

Cela déterminera où et comment positionner vos panneaux. Pour un CESI, il faudra les incliner avec un angle de 45° alors qu’il devra être autour des 60° pour un SSC. Quelle que soit votre installation, les panneaux solaires doivent être orientés vers le sud.

Si l’installation de panneaux solaires thermiques semble être un investissement très onéreux, il est important de considérer toutes les dimensions d’un tel projet :

  • Les aides de l’État pour la transition écologique
  • La RT2020 dans le cadre d’une construction neuve
  • La réduction des factures
  • L’utilisation d’une énergie verte inépuisable
  • Le geste pour la planète

Vous avez désormais toutes les clés en main pour réaliser une installation de panneaux solaires thermiques fonctionnelle.