Installer des panneaux solaires, qu’ils soient photovoltaïques ou thermiques est un excellent moyen de produire sa propre énergie verte et de réduire ses factures. L’installation nécessite cependant d’étudier le lieu, l’exposition et l’inclinaison afin de profiter d’un rendement maximal. Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir tous nos conseils pour l’installation de panneaux solaires dans les meilleures conditions possible.

Comment installer des panneaux solaires ?

Vous vous demandez probablement comment vous allez installer vos panneaux solaires. Sachez qu’il est possible de réaliser son installation soi-même sans passer par un professionnel. Il convient cependant d’avoir des notions approfondies en électricité et en bricolage afin de ne pas risquer de se mettre en danger.

Où installer ses panneaux solaires ?

Généralement, les panneaux solaires sont installés de manière parallèle au toit des maisons ou immeubles. Il est également possible de les installer au sol sur des supports. Ce type d’installation est appelé kit panneaux solaires. En revanche, s’il semble pratique, il ne vous permet pas de bénéficier des aides de l’État. Avec les dispositifs en kit fixés au sol, il n’est possible de revendre l’électricité au réseau EDF seulement en passant par un appel d’offres.

Tout ceci complique les démarches et ne permet pas d’obtenir autant de rentabilité financière qu’avec les panneaux sur la toiture. Ce type d’installation en kit est donc réservé à ceux qui souhaitent uniquement produire pour l’autoconsommation et conserver leurs panneaux à hauteur d’Homme. Cela les rend plus faciles à entretenir et à installer. Sachez qu’en étant au sol, le kit de panneaux solaires ne permet pas la dissimulation des câbles, ce qui peut représenter un danger pour les enfants.

L’idéal est donc d’installer ses panneaux sur le toit afin de bénéficier des aides de l’État et de la possibilité de revente du surplus de production au réseau EDF sans contrainte.

Installer soi-même des panneaux solaires

Installer soi-même des panneaux solaires sur le toit de sa maison ou avec un kit de panneaux solaires est techniquement possible. Cela nécessite cependant des compétences en bricolage et en électricité particulièrement développées.

Or il est très important de noter que si vous ne passez pas par les services d’un professionnel, vous ne pourrez pas :

  • Revendre l’électricité produite à EDF
  • Être éligible au crédit d’impôt sur les panneaux solaires
  • Bénéficier d’une subvention locale

Il faut donc considérer la question avec précaution et bien évaluer les coûts et revenus des deux modes d’installation.

Installation de panneaux solaire : solliciter un professionnel

Si vous désirez revendre le surplus d’énergie produit par vos panneaux ou bien être éligible aux aides de l’État, il est impératif de passer par un professionnel pour l’installation de vos panneaux. Il est important de bien discuter de son projet avec le prestataire et d’expliquer clairement ce que vous attendez de votre installation. L’installateur pourra ainsi vous guider et vous conseiller sur le matériel le plus adapté à votre situation.

Homme qui des panneaux solaires sur un toit

Inclinaison du toit

Pour un rendement optimal, vos panneaux solaires doivent être fixés sur le toit de votre maison avec un angle d’inclinaison d’environ 30°. Mais il faut également qu’ils soient orientés vers le sud et que rien ne fasse de l’ombre à la surface du panneau durant la journée. Il est donc important de veiller à ce qu’il n’y ait pas un arbre ou un immeuble voisin qui puisse arrêter la production à cause de son ombre.

Vous pouvez faire une estimation au préalable afin de déterminer si votre toit sera adapté ou non pour la production d’énergie solaire. Il est très important de bien évaluer l’exposition afin de profiter d’un rendement suffisant.

Si votre toit n’est vraiment pas bien exposé, vous disposez de plusieurs solutions :

  1. Utiliser le toit d’un bâtiment annexe (cabane, abri de jardin, garage, cagibi, hangar…)
  2. Utiliser les panneaux comme un auvent sur une terrasse exposée plein sud
  3. Fixer les panneaux sur votre toit à l’aide d’un châssis pour modifier l’inclinaison et améliorer l’exposition

Surimposition ou intégration au bâti ?

Une fois que vous aurez déterminé la localisation idéale pour votre installation de panneaux solaires, il faudra définir si vous les intégrez à votre toiture ou si vous les disposez au-dessus de cette dernière.

Si vous êtes dans le cas d’une construction neuve, il ne faut pas hésiter : optez pour l’intégration. Il convient de programmer l’intégration dès la rédaction du permis de construire. Cela vous fera gagner du temps et faire quelques économies.

La surimposition sur le toit

La surimposition est la technique d’installation de panneaux solaires la moins chère. Elle ne nécessite pas de travaux ou de modification de la toiture. L’installation est généralement rapide (environ 2 jours de travail) et l’espace entre les capteurs solaires et le toit permet la protection des capteurs par ventilation. Les inconvénients de cette méthode sont que cela peut manquer d’esthétisme dans certains cas et générer une imperméabilité de la toiture après le déplacement des tuiles pour l’installation. Cela peut bien évidemment se régler facilement.

Panneaux solaires surimposés

L’intégration au bâti

La fixation des panneaux solaires par intégration au bâti est plus esthétique puisque les panneaux ne dépassent pas du reste de la toiture. Ils remplacent les tuiles ou la couverture du toit sur la surface qu’ils recouvrent. C’est pour cela qu’il s’agit de la méthode la plus adaptée dans le cas d’une construction neuve. En revanche, il s’agit d’un mode de fixation plus onéreux. Cela demande également de bonnes compétences en couverture afin d’assurer l’étanchéité de l’installation. L’absence de ventilation peut également générer des problèmes d’échauffement si les panneaux sont trop proches de la toiture.

Panneaux solaires intégrés

Coût d’une installation de panneaux solaires et rentabilité

Le coût d’une installation de panneaux solaires dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • Le type de panneaux (photovoltaïques ou thermiques)
  • Le type de cellules qui composent les panneaux
  • Le nombre de panneaux et le rendement visé (puissance de l’installation)
  • Le type de pose (surimposition ou intégration au bâti)
  • L’installateur

Si vous souhaitez installer des panneaux solaires, sachez que l’ordre de grandeur de prix pour du photovoltaïque est généralement autour de 2500 € à 3000 € par kWc (Kilowatt-crête)

Coût panneaux solaires surimposition

Pour une installation de panneaux solaires photovoltaïques installés en surimposition avec micro-onduleurs et des cellules monocristallines, il faut en général compter :

  • 8500 € pour 3 kWc
  • 14000 € pour 6 kWc
  • 18000 € pour 9 kWc

Cela comprend l’installation et la mise en service.

Coût panneaux solaires intégrés au bâti

Pour une installation similaire, mais avec les panneaux intégrés au bâti, les prix étaient jusqu’à récemment plus élevés. Cependant, ils ont été récemment harmonisés et sont désormais sensiblement similaires. Il faut généralement compter :

  • 9000 € pour 3 kWc
  • 15500 € pour 6 kWc
  • 20000 € pour 9 kWc

Il est donc très intéressant d’opter pour l’intégration si vous vous apprêtez à faire construire une habitation et désirez atteindre l’autosuffisance énergétique.

Préparer son installation de panneaux solaires : ce qu’il faut retenir

Vous avez décidé d’installer des panneaux solaires chez vous ? Voici ce que vous devez retenir et décider avant de vous lancer :

  • Choisir son type de panneaux (photovoltaïque ou thermique)
  • Définir le lieu de l’installation (toiture, sol, auvent, terrasse…)
  • Quantifier le nombre de panneaux et leur taille
  • Choisir l’installateur de vos panneaux solaires, demander plusieurs devis et discuter de votre projet pour voir ce que chaque professionnel peut apporter
  • Déclarer votre intention de travaux à la mairie, un permis de construire est nécessaire en cas de bâtiment en construction donc il faut intégrer les panneaux dès le début du projet
  • Demandez les subventions auxquelles vous êtes éligible
  • Demander à ERDF le raccordement avant le début des travaux

Vous serez alors prêt à lancer votre installation de panneaux solaires.