Autoconsommation avec des panneaux solaires : guide complet

L’autoconsommation correspond à utiliser toute ou une partie de la production d’électricité en provenance d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques. Avec cette source illimitée et gratuite d’énergie sur votre toiture, l’autoconsommation solaire vous ouvre les portes de l’autosuffisance. Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Comment et pourquoi mettre en place l’autoconsommation ? Dans ce guide dédié aux panneaux solaires photovoltaïques, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir à propos de l’autoconsommation.

Pourquoi choisir l’autoconsommation ?

La démarche d’installer des panneaux solaires photovoltaïques vous donne le choix de l’usage de l’électricité qui sera produite. Vous avez la possibilité d’opter pour :

  • La revente totale de la production
  • L’autoconsommation de toute l’électricité
  • L’autoconsommation avec revente de surplus

Ce sont les deux derniers cas qui nous intéressent dans ce dossier. Le fait d’utiliser tout ou une partie de votre production d’électricité pour alimenter votre logement.

autoconsommation avec revente de surplus

L’autoconsommation solaire : énergie décarbonée à volonté

Les recommandations de la communauté scientifique sont claires, pour limiter les changements climatiques il faut réduire considérablement nos émissions de CO2. La production d’électricité de manière renouvelable en utilisant les rayons du soleil sera l’une des sources à privilégier dans le cadre de la transition énergétique. Avec les progrès technologiques, la durée de vie des panneaux solaires, leur procédé de fabrication et leur recyclage en font des outils durables de production d’énergie propre.

Produire, stocker et utiliser sa propre électricité solaire est un grand pas vers la transition énergétique. Bien évidemment, il ne s’agit pas du seul geste à mettre en place pour réduire suffisamment les émissions de CO2. Mais il s’agit d’un investissement qui compte et qui devra se populariser. L’autoconsommation solaire est donc un moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre de votre logement et vous implique dans la transition énergétique.

L’autoconsommation : un moyen de rentabiliser les panneaux solaires

L’aspect écologique est vraiment important dans l’autoconsommation de l’électricité produite par des panneaux solaires. Il faut néanmoins aussi insister sur l’intérêt financier de cet investissement. Installer des panneaux solaires photovoltaïques vous permettra de réduire drastiquement le montant des factures d’électricité.

Avec la tendance que suit le prix de l’électricité (et de l’énergie d’une manière générale) ces dernières décennies, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est de plus en plus rentable. Outre les factures, l’autoconsommation permet également de réduire votre dépendance à votre fournisseur d’électricité. Cette avancée vers l’autosuffisance vous permet d’envisager sereinement les 30 prochaines années en matière d’électricité.

Que vous optiez pour l’autoconsommation seule ou pour la revente du surplus de votre production, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques vous permettra de réaliser de très importantes économies d’énergie.

L’autoconsommation donne droit à des aides financières

Toujours pour améliorer la rentabilité de votre installation, opter pour l’autoconsommation vous donne droit à une prime versée sur 5 ans. Voici le tableau avec le montant de la prime en fonction de la puissance de votre installation :

Puissance de l’installationMontant total de l’aide (sur 5 ans)Versement annuel par EDF
(pendant 5 ans)
3 kwC1140 €228 €
6 kWc1680 €336 €
9 kWc1440 €288 €

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques donne le droit à d’autres financements que vous pouvez retrouver dans notre guide des aides et subventions pour panneaux solaires.

L’autoconsommation comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, l’autoconsommation vous permet de consommer votre propre production d’énergie solaire. Il convient tout de même de distinguer les deux types d’autoconsommation. Si vous ne choisissez pas la revente totale, vous devrez opter pour l’un des deux.

Autoconsommation avec revente de surplus

Avec cette option, toute l’électricité que vous produisez et qui n’est pas utilisée est revendue à EDF Obligation d’Achat. Comme les panneaux solaires produisent de l’électricité en journée, il n’est pas toujours possible de consommer toute la production. Ainsi, EDF OA vous rachète ce trop-plein d’électricité que vous réinjectez directement dans le réseau. Pour pouvoir revendre votre surplus, vous devez respecter certaines normes.

  1. Faire installer ses panneaux solaires par un professionnel certifié QualiPV module élec
  2. Les panneaux doivent être sur la toiture (intégrés au bâti ou en surimposition)
  3. Souscrire au contrat de revente de surplus avec EDF OA qui vous engage sur 20 ans

Le tarif de rachat de l’électricité solaire pour l’autoconsommation avec revente de surplus dépend de la puissance de votre installation et de la mise en place de vos panneaux. Voici le tableau avec les différents tarifs :

Dates tarif en vigueurType d’installationPuissance de l’installation en kWcTarif d’achat (€ / kWh)Prime (€ / kWc)
01/04 – 30/06IAB≤30,1000 €380 €
01/04 – 30/06IAB≤90,1000 €280 €
01/04 – 30/06NIB IAB/ISB < 100 kWc≤360,0600 €160 €
01/04 – 30/06NIB IAB/ISB < 100 kWc≤1000,0600 €80 €
01/04 – 30/06NIB IAB ISB > 100 kWc≤1000 €0 €

Tous les chiffres sont à retrouver dans notre guide sur les tarifs de revente de l’électricité.

Autoconsommation intégrale

Si vous visez l’autonomie en énergie, vous aurez certainement besoin de chaque kWh d’électricité en provenance de votre toiture. Cette option permet de s’affranchir des contraintes fixées par EDF pour l’autoconsommation avec revente de surplus. Vous êtes donc en mesure d’installer vous-même vos panneaux solaires, sans être obligé de les poser sur le toit de votre maison. Cela vous permet d’installer des panneaux solaires au sol ou en brise-vue. Attention toutefois à respecter la bonne exposition et inclinaison pour maximiser la production.

Autoconsommation individuelle ou collective ?

Quel que soit votre choix en ce qui concerne la revente ou non du surplus de production, vous devrez choisir entre deux formes d’autoconsommation :

1. Autoconsommation individuelle

Il s’agit du mode d’autoconsommation le plus répandu. Il correspond à la production (consommée entièrement ou en partie revendue) d’un seul et même site.

2. Autoconsommation collective

Un ou plusieurs producteurs d’électricité solaire se regroupent et consomment ou revendent une partie de leur production.

Taux d’autoconsommation

La majorité des logements qui disposent de panneaux solaires photovoltaïques et qui optent pour l’autoconsommation ne sont pas 100% autonomes en électricité. La faute à un mode de vie qui ne permet pas d’utiliser toute l’électricité dont on a besoin quand le soleil est là. C’est entre 12h et 16h que le soleil permet de produire un maximum d’électricité. Pendant cette plage horaire, les maisons sont généralement vides. Il faut donc programmer les appareils pour fonctionner sur ce créneau afin de profiter de l’énergie solaire. L’investissement dans des batteries solaires permet de gagner en autonomie et avec une consommation adaptée, d’envisager l’autonomie à 100%.

Le taux d’autoconsommation correspond à la part d’électricité produite par votre installation photovoltaïque que vous utilisez.

Si vous n’avez pas de batterie pour stocker l’électricité produite, alors votre taux d’autoconsommation n’excédera pas les 40%. Cela vous permettra tout de même de réduire de 20% à 40% vos factures d’électricité. Si vous n’avez pas de système de stockage, l’autoconsommation avec revente de surplus est alors plus intéressante.

Le taux de production

Le taux de production correspond à la part de consommation électrique de votre logement qui est réalisée par les panneaux solaires. Il ne doit pas être confondu avec le taux d’autoconsommation. Ils n’indiquent en effet pas la même chose. Le taux de production de votre installation est utile pour le dimensionnement de vos panneaux puisqu’il peut être prédit à partir de vos données de consommation électrique.

Un taux de production de 40 % signifie que vous couvrez 40 % de vos besoins en électricité avec vos panneaux photovoltaïques. Les 60 % restants devront être achetés à un fournisseur d’électricité et acheminés via le réseau.

production et consommation d'électricité renouvelable

Autoconsommation : synchroniser production et utilisation de l’électricité

Pour réussir un projet d’autoconsommation, il est important de revoir vos habitudes de consommation électrique. Un certain minimalisme doit être adopté pour éviter le gaspillage énergétique. Quelques bonnes pratiques ne feront pas de mal à votre taux d’autoconsommation, mais également à votre portefeuille.

La programmation des appareils qui consomment le plus

Installer des équipements domotiques afin d’être en mesure de programmer le lancement de vos appareils énergivores est également une bonne idée. Surtout si vous êtes absent pendant les heures de production les plus prolifiques. Déclencher le chauffe-eau, le chauffage si électrique, le lave-linge ou encore le lave-vaisselle pendant les pics d’ensoleillement est un excellent moyen de valoriser l’autoconsommation.

Le stockage de l’électricité en surplus

Avoir des batteries pour stocker l’électricité produite la journée en votre absence est le meilleur compromis pour se rapprocher de l’autosuffisance énergétique.

Les étapes d’un projet d’autoconsommation avec des panneaux solaires

Si vous vous intéressez à l’autoconsommation avec des panneaux solaires photovoltaïques, voici dans les grandes lignes les étapes pour mener à bien votre projet.

Définir son projet

La première étape dont vont dépendre toutes les autres consiste à définir votre projet. Quel est le but de votre installation ? Est-ce que vous visez l’autosuffisance énergétique ? Ou plutôt à alléger vos factures et revendre une partie de votre production ? En fonction de votre projet, vous devrez dimensionner votre installation. Si vous visez l’autosuffisance énergétique, vous pourrez vous diriger vers un kit à installer vous-même. Pour revendre l’électricité, vous serez obligé de passer par les services d’un installateur professionnel.

Le dimensionnement

C’est une étape cruciale dans votre projet. Le calcul de la puissance de panneaux solaires à installer vous permettra de répondre à vos besoins énergétiques. Il est également important pour vérifier que vous disposez d’assez de surface sur votre toiture pour installer la bonne puissance de panneaux. Cette surface devra être précisée dans les démarches administratives à l’étape suivante.

Le dimensionnement dépend de nombreux paramètres :

  • Types de panneaux choisis
  • Vos objectifs (revente surplus, autoconsommation intégrale)
  • Votre consommation d’électricité moyenne annuelle
  • La surface de toiture disponible
  • Votre budget

Démarches administratives

Nombreux sont ceux qui se demandent s’ils ont le droit d’installer des panneaux solaires sur le toit de leur logement. Comme ils apportent une modification à l’aspect extérieur du logement, les panneaux solaires nécessitent une déclaration préalable de travaux. La demande doit être déposée auprès de votre mairie. Vous devrez remplir le formulaire de déclaration. Le temps de réponse de la mairie pour ces demandes est d’un mois maximum.

Certains cas de figure permettent de s’affranchir de la déclaration préalable pour un projet d’autoconsommation solaire. Pour cela il faut que l’installation de panneaux :

  • Soit d’une puissance inférieure à 3 kWc
  • Soit posée au sol
  • N’excède pas 1,80 m de hauteur

Dans tous les autres cas, la DP est nécessaire. Si votre domicile se situe à moins de 500 m d’un bâtiment historique, vous aurez besoin de l’approbation de l’Architecte des Bâtiments de France.

Coût d’une installation d’autoconsommation

Le coût d’une installation de panneaux solaires pour l’autoconsommation est très variable. Si vous optez pour la revente de surplus, vous devrez passer par un installateur professionnel. Cela vous rendra éligible aux aides financières de l’État, mais représente un coût non négligeable dans l’investissement. Si vous souhaitez au contraire opter pour l’autoconsommation intégrale, vous n’êtes pas obligé de passer par les services d’un professionnel. En installant vous-même vos panneaux solaires, vous réduirez considérablement le montant de la facture. La rentabilité des panneaux solaires sera alors beaucoup plus rapide, et en adoptant les bons gestes de consommation, vous deviendrez presque autonomes en électricité.

Voici quelques facteurs qui entraînent des variations dans le coût d’une installation de panneaux solaires pour de l’autoconsommation :

  • Le dimensionnement (puissance de panneaux à installer pour répondre à vos besoins)
  • Les équipements choisis (type de panneaux, batterie, etc)
  • Le choix d’autoconsommation (intégrale ou avec revente surplus)

Ces trois critères se rapportent à tous les types de projets. Si vous optez pour la revente de surplus, l’entreprise va évaluer le montant de son intervention en fonction de :

  • La nature de couverture de votre toiture
  • La qualité de la charpente
  • La hauteur de votre logement et la difficulté d’accès au toit
  • La distance avec le compteur électrique
  • La difficulté d’accès au compteur

Il faudra également considérer votre éligibilité aux aides financières de l’État qui permettront peut-être de réduire la facture. Toutes les entreprises ne facturent pas le même montant pour la même installation. Il est donc très important de demander plusieurs devis pour comparer les prix.

5/5 - (1 vote)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.