Vous avez probablement déjà reçu une publicité vous proposant d’installer des panneaux solaires pour un coût total d’1€. Les démarcheurs vous vendent leurs prestations comme compensées par les multiples aides de l’état et vous font croire que vous n’aurez rien à débourser. Alors, qu’en est-il de ces potentielles très bonnes affaires ? Les sociétés de démarchage intensif sont-elles dangereuses ? Panneausolaire.com démystifie pour vous les offres d’installation de panneaux solaires pas chère.

Panneau solaire à 1€, crédit d’impôt et aide astronomiques : des arnaques bien rodées

Concrètement, si un démarcheur vous aborde en vous disant qu’il peut vous faire installer des panneaux solaires pour pas cher notamment en employant l’une de ces formulations, c’est qu’il est en train d’essayer de vous arnaquer.

Les panneaux solaires à 1 €, c’est un mythe. Il n’existe ni crédit d’impôt ni aide incroyable qui vous permette de mettre en place des panneaux solaires pour un euro. Le crédit d’impôt a été supprimé en 2014 pour toutes les installations de panneaux photovoltaïques. Il est toujours disponible pour les installations thermiques, mais il ne permet pas de réduire aussi drastiquement le coût de la mise en œuvre.

Toutes ces annonces sont des arnaques et il convient de s’en tenir éloigné. Un professionnel de l’installation de panneaux solaires ne vous vendra jamais ses produits et services comme « pas chers ». En effet, installer des systèmes de conversion d’énergie solaire en électricité ou en chaleur a un certain coût. Il est tout à fait possible de rentabiliser cet investissement, mais il vous faudra tout de même débourser une somme assez importante pour installer votre système.

Aides de l’État : attention aux promesses dans le vent

Certaines sociétés de démarchage intensif n’hésitent pas à vous vendre une installation à 11 000 € pour laquelle « vous n’aurez pas à dépenser un centime puisque l’État vous fera un versement de cette même somme ». Les arnaqueurs vous font souscrire à un crédit chez Cetelem d’un montant de 11 000 € et vous prient de ne pas vous inquiéter. Résultat des courses, vous vous retrouvez avec un crédit à rembourser bien réel, mais jamais aucune aide ne vous est versée. Les vendeurs, si présents avant la signature du contrat, sont désormais injoignable et ont littéralement disparu.

Ces arnaques, elles sont fréquentes. Nous avons rédigé un guide qui rassemble toutes les aides et subventions de l’État destinées aux particuliers qui veulent installer des panneaux solaires. Cela vous donnera une bonne idée des montants réels des financements qu’il est possible d’obtenir de la part du gouvernement. Si on vous parle de sommes d’un ordre de grandeur différent, il s’agit d’une arnaque.

Tarifs de revente exagérés

Avec le développement de l’autoconsommation avec revente de surplus qui séduit de plus en plus les particuliers, les démarcheurs et autres arnaqueurs en profitent. Ils vous fournissent des chiffres largement et volontairement surestimés pour vous faire croire que vos panneaux solaires vont être rentabilisés en un rien de temps.

N’hésitez pas à consulter notre article sur les tarifs de rachat de l’électricité par EDF en 2020 pour ne pas vous faire avoir.

Panneaux solaires : précautions à prendre pour éviter les arnaques

Les fraudes à la transition énergétique concernent malheureusement de plus en plus de ménages en France. Les familles qui se font piéger par ces arnaques doivent faire face à une situation extrêmement délicate. Des installations onéreuses, sans aucun raccordement au réseau, la souscription à des crédits à la consommation très compliqués à rembourser, des panneaux solaires qui ne fonctionnent pas ou dont ils ne voient pas la couleur… la liste est longue.

Arnaques et belles promesses mensongères peuvent cependant être évitées si vous désirez vous lancer l’installation de panneaux solaires à votre domicile.

Étudier les conditions du contrat avant de signer

Avant de signer quoi que ce soit, il est impératif de tout bien lire et de vous renseigner. Vous pouvez contacter l’agence locale de l’énergie et du climat de votre région par exemple, et demander à ce qu’ils attestent ou non de la véracité des propos énoncés.

Informez-vous sur les rendements des panneaux solaires et consultez les avis sur internet. Une entreprise frauduleuse sera soit très difficile à trouver voire inexistante, ou alors elle aura de nombreux avis négatifs et on vous conseillera de les fuir.

Méfiez-vous des offres alléchantes. Tout ce qui vous semblera trop beau pour être vrai le sera probablement. Si on vous promet que les panneaux solaires ne vous coûteront rien : c’est un mensonge.

Que faire en cas d’arnaque aux panneaux solaires ?

Les conséquences de ces escroqueries sont souvent désastreuses. Elles entraînent des problèmes financiers. Il peut également y avoir des conséquences sur votre toiture si l’installation a été mal faite. Cela vient ajouter des dépenses supplémentaires non désirées. Vous disposez cependant de plusieurs options pour vous libérer de cette mauvaise situation.

Délais de rétractation

Si vous avez le moindre doute à propos de l’entreprise à qui vous faites appel pour l’installation de panneaux solaires, vous êtes en droit de vous rétracter sous 14 jours après la commande. L’association du Groupement des Particuliers Producteurs d’Électricité Photovoltaïques (GPPEP) peut également vous venir en aide.

Si vous désirez vous rétracter auprès de votre vendeur, il vous faudra écrire et envoyer une lettre de rétractation en recommandé avec accusé de réception.
Dans cette lettre, vous devrez faire figurer les articles L.121-21 et suivants du Code de la consommation.

Si vous avez acheté votre installation sur une foire ou un salon, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier de ce délai de rétractation.

Recours à la justice

Dans certains cas, il sera trop tard pour se rétracter. Il reste cependant l’option du dépôt de plainte et de recours en justice.

Si vous craignez que porter l’affaire en justice ne soit que des problèmes supplémentaires, vous vous trompez. Ce genre d’arnaque est bien connu et la Cour d’appel a à cœur de rendre justice aux victimes. Si la démarche peut s’avérer longue et prendre plusieurs années, la très grande majorité des plaignants se sont fait rembourser.